Corinne

                                   Intervention Corinne parti de gauche

 

discours 1                                                                 

Sur les raisons qui nous amenés à rejoindre le parti de gauche et à créer un comité local, je vous renvoie à l’article de patrice humez dans notre premier tract  ou notre blog.

Brièvement résumé, nous sommes les acteurs résolus de la gauche du changement. Notre programme : Celui porté par JEAN LUC MELENCHON et le front de gauche « l’humain d’abord ».

Nous voulons sur le terrain local initier une autre façon de faire de la politique. Recentrer la politique sur les citoyens, leurs besoins, leurs aspirations, leurs rêves.

Imaginer avec eux l’avenir de leur cité.

Rendre « HARNES AUX CITOYENS ». Sous ce titre, se rassemblent déjà des femmes et des hommes qui envisagent d’être présent à nos cotés dans le paysage politique de 2014.

Une autre façon aussi dans le style, je vous renvoi à l’article que j’ai signé sur le blog et dont voici le texte.

Nous parlerons à nos concurrents avec respect, en contre parti nous exigerons le respect.

Je viens de le dire, notre ambition serait d’être en capacité d’être présent en 2014, d’être candidats aux responsabilités.

L’intérêt suscité par notre démarche et des soutiens de poids (que nous ferons connaître à la rentrée), nous y poussent.

Pourquoi y aller sous notre propre drapeau dans une alliance Harnes aux citoyens ?

Parce que beaucoup de chose nous séparent des autres groupes politique présent dans la commune, je parle des groupes qui ont d’ors et déjà annoncer l’intention d’être présent en 2014.

D’abord le parti socialiste : passons sur le bilan de François Hollande….

Pour nous en tenir au bilan municipal.

L’équipe en place avait promis la rupture avec les pratiques de l’ancienne municipalité.

Harnes devait devenir un modèle de démocratie municipale.

Les ateliers thématiques de leur campagne nous laissaient espérer une ère nouvelle.

 La réalité est bien différente : un exemple éloquent est le conflit avec les riverains de la future EHPAD.

Finalement ces derniers avaient raison.

D’autre part  la liste de Monsieur Yvan Druon : celui-ci n’a tiré aucun enseignement de son échec .

Deuxième au premier tour des municipales de 2008, du jamais vu pour un maire sortant.

Il est candidat, c’est son droit mais quel toupet sous la bannière du Front de gauche.

Monsieur Druon, absent de la campagne des présidentielles et législatives convoque une assemblée du Front de Gauche sans inviter les acteurs les plus actifs, les acteurs historiques du Front de Gauche.

Il se fait désigner par deux dizaines de personnes (des gens absents de toutes les luttes politiques et syndicale de ces dernières années.)

Aujourd’hui, nous sommes heureux de voir Monsieur Druon « Découvert » mieux vaut tard que jamais.

Il faut ajouter à tout cela l’absence d’autocritique sur le bilan de la gestion précédente.

La pratique autoritaire de l’ancien maire a détruit l’union réalisée en 2001.

Cette union avait permis à l’époque d’atteindre les 72%.

Monsieur Druon a perdu tous les wagons : le MDC, Le PS, L’UOPC et même les voyageurs du dernier wagon de la section communiste ( il y a plus de communiste dehors que dedans).

Nous sommes pour l’union, pour le rassemblement, pour une pratique collégiale de la gestion municipale : Yvan Druon n’est donc pas l’homme de la situation !

Il faut renouer avec les valeurs humanistes léguais par ces élus inoubliables que furent Monsieur André Bigotte, Monsieur Francis Rainguez, ou encore Monsieur Pierre Jacquart, exemples d’humilité, de dévouement et de désintéressement.

Il faut changer de logiciel et d’équipe.

« Harnes aux citoyens » sera le lieu, ou avec les Harnésiens nous allons revisiter les propositions de l’Humain d’abord et grâce a nos actions menées depuis quelque mois notre comité s’élargit chaque jours, et je peux vous assurez qu’a la rentrée nous serons tous en ordre de marche.

barbecue